Sweet Symphonies élue album de la semaine par Skarnak.com

Publié: février 26, 2013 dans News
Tags:, , , , ,

 

Y a des groupes comme ça, tu entends plus parler d’eux et paf, ils reviennent 5 ans après leur dernière sortie avec un nouvel album sous le bras, tu écoutes l’objet et tu comprends à quoi on servit ces 5 ans… Ce n’est que la 4e sorties du groupe depuis sa formation en 2001, ils ont sorti une démo (2001) et 2 EP (2003 et 2007), leur EP présageait déjà une bonne évolution depuis leur début, mais toujours un manque de constance et malgré un gros potentiel pour pouvoir réellement s’imposer sur la scène Suisse comme groupe phare de la scène, mais avec cet album les choses vont surement changer, pour preuve leur dates de concerts récente avec des pointures comme Sum 41 et Gaslight Anthem.


On redécouvre les p’tit gars d’Atomic Shelters avec de nouvelles influences, un peu de ce punkrock influencé par le folk comme Gaslight Anthem, Hot Water Music et Dropkick Murphys, mais aussi ce punk rock des années 90 dans la veine de Heideroosjes, face To Face et autres Gamits.

L’album démarre fort sur les mélodieuses et excellentes « Kinglife »/ »Walking With The Dead » qui nous mettent en condition pour la suite de l’album avec ce chant rauque et ces coeurs qui rappel Hot Water Music. Et par moment le groupe décide de jouer un peu plus vite, on pense aux regrettés Heideroosjes ou encore à Face To Face comme sur « One Day » ou « Step Back ». Le groupe a aussi d’autres corde à son arc comme il le prouve sur la popisante « Latest News » ou la folkeuse « Angels » qui aurait aussi pu trouver sa place sur le dernier Dropkick Murphys. Et pour couronner le tout, le groupe sait aussi nous balancer des hymnes qui resteront quelques temps dans la tête, comme sur les refrains de « Step back » et « Don’t Give Me Names ».
Par rapport à leur EP précédent les progrès sont énorme, le groupe ne se cherche plus son identité musicale, il l’a trouvé, le palier est franchis avec succès sur cet album et le groupe à trouvé sa voie.

Faut l’avouer, on attendait pas un album de cette trempe de la pare des plus très jeunes Neuchâtelois, une excellente surprise et une très bonne carte de visite pour le groupe et pour le punkrock Romand et voir même Suisse. Et pour vous faire une idée, l’album est en écoute intégrale sur leur bandcamp.

Kronik : StrikeFlow

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s